• 227 visits
  • 9 articles
  • 27 hearts
  • 43 comments

Bienvenu 11/11/2014

Bonjour, bonsoir.

Je me présente Surnatural-World, ce blog va principalement parler de fictions surnaturelles. Evidemment certaine ne sorte pas tout droit de mon imagination, elles peuvent être reprises des films, des livre ou même des mangas, mais le genre sera vraiment sur le fantastique.

Je n'accepte pas:

Les rageurs, les pervers, le plagiat, les anti . Pour les pervers et les rageurs vous pouvez cliquez sur la croix rouge en haut à droite de votre écran.


J'accepte:

Les commentaires pour améliorer ma fiction sachant que tout n'est pas parfait et leurs points de vues cela ne me dérange absolument pas, j'accepte volontiers de discuter avec plusieurs personnes et les demandes d'amis.


J'ai plusieurs blogs :

Yuna-Fanfiction-OC: Celui-ci est mon blog principal, du moins ça l'était jusqu'à maintenant. Je l'ai repris il n'y a pas longtemps.
Femini-Sadiquo-Fic-POWA: Je le tiens avec une amie, ça parle du manga Diabolik Lovers mais avec nos personnages qui sont jumelles, si vous ne connaissez pas je vous le conseil même si les épisodes sont extrêmement courts (14 minutes).
En sachant qu'il n'est plus actif, je compte le modifier.


J'ai fais le tour.

~Bonne visite~

Sommaire des Fictions et des One-Shot 17/07/2015


Alors ici sa sera le sommaire de mes écrits. Je mettrais cet article à jour quand je posterai un prologue, un chapitre ou un One-Shot.

Fanfiction:
Harry Potter:

La Fille des Ténèbres: ¤-¤-¤-¤

One-Shot (Ou Two-shot):
Une Trahison (Première partie)-

Présentation des personnages 15/12/2014

Elissabett:
Présentation des personnages

(Représentée par Kaya Scodelario)

Elissabett est âgée de seize ans, elle a un frère jumeau dont elle ne connaît pas l'existence. Etant donnez qu'elle a était enlevée par Voldemort quelques mois après sa naissance, elle a vécu auprès de lui et est respectée de tout les mangemorts, certains ont déjà essayés de la séduire en vain. Elle se dispute assez souvent avec Draco, elle va entrée à Poudlard sous l'obligation de Voldemort.


Grace Narcissa Black Malfoy:
Présentation des personnages

(Représentée par Amanda Seyfried)

Grace est la s½ur jumelle de Draco Malfoy, elle débute sa sixième année à Poudlard, elle peut être aussi hautaine que son frère mais elle ne lance pas des piques à tout bout de champs et ne rabaisse pas autant que lui les autres maisons. Contrairement à lui Grace n'est pas du côté de Voldemort, aux yeux de son père c'est une sorte de renégat.


Arina Lyu Grymm Alkarya:
Présentation des personnages

(Représentée par Rachel Hurd Wood)

Elle est une sang-mêlée. Elle est la protégée de Severus Snape. Sa mère moldue la renie et son père est mort avant sa naissance. Ses parents ne se sont jamais mariés. Elle est particulièrement réservée mais extrêmement intelligente, elle a une mémoire presque photographique. Elle a horreur qu'on parle de ses parents biologique. Elle déteste Draco. C'est une mangemorte.

La Fille des Ténèbres 20/12/2014



Une enfance dont je ne me souvenais pas. Des parents biologiques inexistants. Un père adoptif sans corps. Un gourverneur arrogant et stupide. Une marque indélibile de fidélité. Une vie de ténèbres et de solitude.

C'était ainsi que je vivais ma vie. En tant que fille adoptive du seigneur des ténèbres, je ne connaissais que destruction et dépravation. Ma vie entière n'était dirigée que par trois mots : Obéir, Servir et Tuer. Un être dépourvu de bonté, d'amour et de tendresse, des sentiments iconnus dont je n'aurais jamais la connaissance.

Voilà pourtant qui j'étais, qui je suis et qui je serai.

Moi, Elissabett, fille des ténèbres, je détruirai ce monde pour mon maître, Voldemort.

La Fille des Ténèbres I 07/01/2015



"-Les ténèbres de ses péchés recouvrent son c½ur comme l'obscurité recouvre sa vue."

Des cris, encore des cris, le maître torturait cette jeune sorcière au doloris. Bellatrix l'aidait avec plaisir, il faisait ça pour avoir des informations sur l'ordre du phénix. J'avais beau être du côté du seigneur des ténèbres, je ne supportais pas ce qu'il faisait à ces sorciers. J'étais sûre qu'ils ne savaient rien de l'ordre du phénix. J'entendis la voix criarde de Bellatrix en me disant que le seigneur des ténèbres voulait me voir. Je me levai et sortis de ma chambre. Je vis la mange-morte et je me dirigeai vers la salle où se trouvait Voldemort. Il me fit son sourire démoniaque en me voyant. Il m'intima de m'approcher et j'obéis. Arrivée à sa hauteur, il passa sa main dans mes cheveux. Je pris une inspiration avant de soutenir son regard malsain.

-Que me voulez-vous maître ? Demandai-je avec respect.
-Ma jeune enfant, je voudrais que tu intègres Poudlard pour surveiller le nouveau mangemort. Me dit-il.
-Je dois allez surveiller Draco Malfoy ?
-C'est exact. Me répondit-il.
-Bien. Lui dis-je en me retirant.

Je sortis de la salle, au même moment Malfoy Junior me bouscula et traça sa route, je lui hurlai alors.

-Quand on est poli, on dit pardon!

Il se retourna un instant pour me regarder avant de continuer sa route. Je soupirai et retournai dans ma chambre, avec un coup de baguette, je fis mes valises pour Poudlard. La rentrée aura lieu demain, il était vingt et une heure, je m'allongeai dans mon lit en baldaquin fait avec un bois sombre, la couverture et les coussins était en satin et tous de couleur vert émeraude, les murs de ma chambre étaient noirs, en face de mon lit se tenait une porte menant à une pièce où tout mes vêtements et chaussure étaient ranger. J'allai m'installer au bord de ma fenêtre et regardai la Lune déjà haute dans le ciel. Oubliant mes profondes pensées, je partis dormir.

Le Poudlard Express attendait à la gare de King's Cross. Malfoy m'indiquai le chemin à prendre avec son partenaire, son équipier... Enfin je ne savais pas trop comment on appelait ce genre de relation. On s'installait dans un compartiment, en attente du départ. Il y avait énormément de monde. En allant à la cabine, je bousculai un garçon. Il était brun, aux yeux verts... Je connaissais ce type. Il était l'ennemi du seigneur des ténèbres. Harry Potter. Etrangement, j'avais l'impression de le connaître.

- Fait gaffe où tu vas, binoclard ! Déclarai-je, d'un ton sec et froid.
- Toi aussi, tu peux faire gaffe. Rétorqua-t-il, avant de disparaître dans un compartiment.

Harry Potter, celui dont Voldemort veut la mort. Je continuai à suivre Malfoy Junior. Nous arrivons dans le compartiment. Je vis deux filles et deux garçons. Je ne connaissais pas le nom des garçons.

- Tu dois être Elissabett, c'est ça ? Me demanda l'un des deux.
- Vous êtes ? Répliquai-je, en les sondant un à un.
- Théodore Nott ! Se présenta-t-il.
- Blaise Zabini, mademoiselle. Se nomma l'autre, en me faisant un petit clin d'½il, dont je répondis d'un regard noir.
- Miss Roussette est présente on dirait ! S'exclama l'abruti blond.

Elle lança un regard menaçant à Malfoy mais ne répliqua pas. Elle s'emmitoufla dans sa cape et se referma sur elle-même. Je m'assis à côté de Grace. Cette dernière me prit dans ses bras et me chuchota pour la énième fois combien son frère était un crétin profond. Arina me lança un regard et me fit un timide sourire.

- Tiens regarde, on voit le château ! S'exclama ma blonde préférée.
- Génial... On va s'éclater.. Ironisai-je, en voyant Poudlard.

Albus Dumbledore... Le directeur de Poudlard.. La cible de Draco Malfoy. Le train s'arrêta et nous descendîmes tous. Nous suivions le reste des élèves dans l'enceinte. La présentation passa rapidement et nous étions tous réunis dans la salle commune de Serpentard. Un endroit très chic. Nous étions autour de la table à discuter entre nous. Arina n'était pas présente. Malfoy riait à gorge déployée en se moquant d'elle.

- T'as fini ?! Éclatai-je, en lui lançant un regard lourd de menaces.
- Tu la connais à peine, cette fausse sorcière ! Ricana-t-il, en s'enfonçant confortablement sur le canapé.
- Arrête Draco ! S'exclama Grace, en se levant, les poings sur les hanches.
- Et qu'est-ce que tu comptes me faire ? Rétorqua-t-il, en la provoquant.
- Je te change en souris ! Avoua-t-elle, en prenant sa baguette.
- Vas-y mais t'es pas cap. D'ailleurs pourquoi prends-tu la défense de cette demi-sang ?
- Et alors ? Ça pose problème ?! M'énervai-je, en les regardant chacun leur tour.

La porte s'ouvrit et se referma. Malfoy eut un sourire malicieux en voyant la personne entrer.

- Salut, Roussette ! S'écria-t-il, en prenant une pose presque princier.
- Ferme-la, sac à patate. Lança-t-elle, en dépassant notre groupe.
- Tu n'es qu'une vermisseau ! S'énerva-t-il, pour la faible insulte qu'elle lui avait envoyé.
- Elissabett... M'interpella-t-elle, d'une voix douce et timide.
- Oui ? Répondis-je, aux aguets.
- Il est de mon devoir en tant que Préfète-en-chef, je dois te montrer le château et t'expliquer le règlement. Avoua-t-elle, en joignant ses mains et regardant ses chaussures.

Sans dire un mot, je me levais prête à la suivre. Elle me précéda et je lançai un dernier regard méprisant vers le débile. Grace me souhaita bonne chance... Avait-elle peur que je m'évanouisse sous les explications assommantes de Arina ? Peu de chance! Elle avait beau être timide devant beaucoup de personne, c'était une fille mystérieuse qui cachait son lot de surprise. Nous sortions du dortoir et arpentions les couloirs. Arina se contenta de présenter les choses et fit une explication éclair des règles. Nous arrivions à présent dans une cour. C'était un petit carré paisible où presque personne ne venait. Il y avait un chemin de dalles blanches et une petite statue de marbre au centre. Deux ou trois bancs étaient encastrés dans le sol et permettaient de s'asseoir. Arina s'installa sur l'un d'eux et s'allongea de toute sa longueur. Elle inspira puis expira bruyamment. Ses cheveux roux pendouillaient et se mouvaient au grès du vent frais. Elle sortit des pans de sa cape sa baguette en chêne rouge. Elle fit apparaître trois boules de lumière. Elle joua avec les envoyant en l'air, les faisant tourbillonner à une vitesse folle et elle se mit même à dessiner avec. Je m'approchai lentement mais sûrement vers elle. Je n'osais pas la déranger. De toute mon existence, j'avais appris que la dernière personne à mettre en colère était Arina. Voldemort pouvait se mettre en colère, c'était flippant alors il fallait imaginer Voldemort et multipliait tout ça par dix. Même la mort serait plus douce avec elle.

- C'est un abruti fini... Tu devrais pas t'en faire pour lui... Tentai-je, en voyant qu'elle dessinait Draco tout en le torturant de bien des façons sur son dessin.
- J'ai l'habitude de ses bêtises... Cela ne m'affecte pas plus que ça... C'est juste que je suis énervée contre une autre personne... Avoua-t-elle, en faisant disparaître son sortilège et se redressant pour me faire de la place sur le banc.
- Snape a fait quelque chose de fâcheux ? Demandai-je, à voix basse faisant attention à ce que personne ne m'entende mis à part elle. Même si nous étions seules, les murs avaient des oreilles.
- Non pas du tout... Je suis comment dire pas sûr de moi.. Tu sais à propos des missions... Soupira-t-elle, en relançant un sort faisant apparaître des papillons cette fois-ci.
- Nous sommes ce que nous sommes... Rien ne pourra rien y changer ! Déclarai-je, d'un ton glacial et implacable.
- Si tu le dis... Dit-elle, d'une petite voix faisant disparaître les papillons d'un coup de baguette.

Ceci semblait être la fin de la discussion. Arina se leva et son visage était triste. Elle doutait des mangemorts et cela n'était pas permis. Nous vivions pour un seul but, celui de servir notre maître. Rien ne devait faillir. Arina me demanda de la suivre. Nous retournions dans la salle commune de Serpentard. Elle me laissa avec Grace et disparut. Grace m'expliqua que Arina devait faire une ronde pour vérifier qu'aucun élève ne serait dans les couloirs après le couvre-feu. Elle ne dormait pas avec nous aussi. Elle avait une chambre pour elle. J'étais donc avec Grace et nous parlions de tout et de rien.

À Suivre...

La Fille des Ténèbres II 20/02/2015



"Personne ne peut fuir son c½ur. C'est pourquoi il vaut mieux écouté ce qu'il dit." -P.C

Nous étions en plein cours de potions avec le professeur Slughorn. C'était d'un ennui mortel. Je me tenais entre Elissabett et Arina. Il y avait cinq ou six petites marmites devant nous. Ce n'était point divertissant. Elissabett et Arina regardaient avec attention les potions alignées devant nous. La porte s'ouvrit sur Harry et Ron Weasley. Le professeur se retourna vers eux.

- Ah... Harry, mon garçon, et bien je commençais à m'inquiéter... On est venu avec quelqu'un je vois.. Dit-il, d'une voix lente mais aussi rapide entre autre.
- Ron Weasley, monsieur. Mais je suis nul en potion et même un danger publique alors le mieux c'est que je... Tenta-t-il, en cherchant de s'enfuir avant de se faire stopper par Harry.
- Pas d'aise on vous fera progresser ! Les amis de Harry sont mes amis. Sortez vos livres. Coupa-t-il, en ne voulant rien entendre.
- Euh... Pardon Monsieur mais je n'ai pas encore de livre de potion et Ron non plus. Avoua Harry, en désignant son ami roux.
- Ce n'est pas grave, prenez ce qu'il faut dans l'armoire.. Renseigna-t-il, en se retournant vers nous.

Slughorn reprit la parole tandis que Harry et Ron allèrent prendre un livre. Me fermant aux paroles de Slughorn, j'observais les deux idiots qui se battaient pour un livre. Le cours se passa sans que j'y fasse vraiment attention. Tout ce que j'avais compris c'était que Harry avait réussi une potion mortel de zombie, un truc du genre, et qu'il avait gagné un truc super cool! De la chance-machin-chose... Ou de la felix feli-truc... Enfin bref... Je ne suivais pas le cours de potion... Nous sortions donc du cours.

- Au faites... Pourquoi ils font tous une tête d'enterrement ? Demandai-je à Arina.
- Tu ne suivais pas le cours ? S'exaspéra-t-elle, en me lançant un regard blasé.
- Bah... Tu me connais non ? Répondis-je, en lui faisant mon plus beau sourire.
- Tu ne suis pas les potions depuis la première année ? S'enquit Elissabett.
- Grace ne suit pas les cours ennuyeux et les cours de potions en font parti... Déclara la rousse en lâchant un petit soupir.
- Bah pourquoi elle l'a choisi ? S'étonna-t-elle, en croisant les bras sur sa poitrine.
- Parce que.. Je peux copier sur Arina ? Plaisantai-je, en m'esclaffant.
- Ou plutôt tu te sentirais triste sans nous et tu peux dormir sans problème ! Objecta Arina, en soupirant une nouvelle fois.

Deux soupirs en moins de deux minutes ?! OK... Arina a un problème... Et je ne plaisante pas du tout ! Quand elle soupire en moins de deux minutes, c'est un problème et énorme... Je suis sûre que c'est la faute de sa situation de mangemorte et à cause de cet abruti de chauve ! Il faut que je la prenne à part. Bon alors... Comment je m'y prend... Je lance un regard inquisiteur à Arina qui se gèle sur place. Elle vient de se geler sur place ?! Je posais ma main sur son épaule et la secouais énergiquement pour la décongeler. Une voix grave et lente retentit derrière nous.

- Miss Alkarya... Pouvez-vous me suivre ? Demanda le professeur Snape, en me faisant sursauter.
- Ou.. Oui bien sûr... Répondit-elle, en le suivant.

Elle nous abandonna pour suivre Severus Snape. Je restais donc avec Elissabett. Elle me lança un petit regard interrogateur. Je devais faire une sale gueule.

- Ça va Grace ?
- Euh... Ouais... Marmonnai-je en regardant le couloir où Snape et Arina venaient de disparaître.

Je vis Arina revenir en courant. Elle me prit par les épaules, l'air affolé. Elle se mit à me secouer comme un prunier jusqu'à ce que mon ventre commence à remonter dans ma gorge. Elissabett la stoppa en l'éloignant de moi.

- Qu'est-ce qu'il y a Arina ? Questionna Elissabett en me lançant un petit regard inquiet.
- Il y a les élections de l'équipe de Quidditch aujourd'hui ! S'exclama-t-elle, me faisant reprendre mes esprits.
- Merde ! Grommelai-je, en m'approchant d'elles.
- Et je ne peux pas y assister ! Continua-t-elle, en me lançant un regard paniqué.
- Quoi ?! M'écriai-je, horrifiée en reculant de deux pas.
- J'ai mes fonctions de préfète-en-chef... Tu crois pouvoir les gérer ? Me demanda-t-elle, pendant que j'imaginais les pires choses.
- Mais... Mais... Tu es la gardienne ! Notre leader ! On fait comment pour les tester si tu n'es pas là ! Et je suis une pauvre merde en tant que gardienne ! Désespérai-je, en me pendant à son cou.
- Tu n'as qu'à commencer avec les attrapeurs... Je viendrais après pour les poursuiveurs. M'expliqua-t-elle, ne se dégageant de mes bras et s'éloignant dans le couloir pour rejoindre Snape.

Je lâchai un soupir en la voyant disparaître. Comment allais-je me débrouiller avec ça ? Avec un air dépité je me rendais sur le terrain pour faire les élections de Quidditch. Suivi de Elissabett, je me tournai vers elle les poings sur les hanches.

- Tu veux faire parti de notre équipe de Quidditch ? Lui demandai-je, sur un air interrogateur.
- Cela consiste à quoi ? S'enquit-elle, en haussant les épaules.
- Euh... Et bien... Commençai-je, en cherchant les règles dans ma mémoire.
- Je plaisante ! Arina m'en a parlée et m'a expliquée les règles du sport qu'est le Quidditch ! Se moqua-t-elle, en esquissant un fin sourire.
- Tu m'as bien eu ! Grimaçai-je, en lui retournant son sourire.

Nous allions donc sur le terrain d'entraînement de Quidditch. Nous nous changeâmes dans les vestiaires avant de se diriger vers le terrain. Il y avait neuf personnes pour devenir attrapeur. Ils discutaient entre eux mis à part Elissabett qui était calme et silencieuse. J'allais avoir du mal à me faire entendre sans la présence de notre capitaine. Je m'éclaircis la gorge et pris la parole.

- Bon alors... Nous allons commencer les élections pour les attrapeurs. Annonçai-je tout haut, sans que personne mis à part Elissabett m'écoute.
- Fermez vos putain de gueule ! S'énerva-t-elle, en lançant un regard glacé et mortel.

Tous se turent sur le champ. Elissabett me lança un regard m'encourageant à reprendre mes explications du jour... Je continuai. Une fois fait, je lâchai le vif d'or et ce dernier partit à une vitesse fulgurante. Ils chevauchèrent tous leur balai et s'envolèrent à la poursuite du vif d'or. Je grimpai moi aussi mon balai et me mis en hauteur afin de les surveiller. La première moitié restait en suspens pour le chercher des yeux tandis que l'autre moitié partait à sa recherche. J'aperçus un bref mouvement sur ma droite. Tel un éclair doré, le vif d'or passa à toute vitesse à côté de moi. Sans attendre, je vis Elissabett s'élancer à sa poursuite. Les autres partirent quelques instants plus tard. La poursuite fut rude et longue cependant Elissabett attrapa le vif d'or en première avant de revenir vers moi triomphante. Nous nous posions sur le sol et j'annonçais fièrement que Elissabett fut retenu et qu'elle était notre nouvelle attrapeuse. Je me tournai ensuite vers le groupe des poursuiveurs. Il nous en fallait deux. Avec soulagement, je vis Arina venir en courant. Je lui avouai fièrement qu' Elissabett était notre nouvelle attrapeuse. Elle me fit un grand sourire avant de monter sur son balai et de se mettre devant l'un des buts. Elle attendit patiemment et j'ordonnais aux candidats de monter dans les airs. Nous allions faire un simple exercice dont le but était de marquer et de jouer en équipe. Je fis passer tous les candidats. Aucun n'avait marqué. En même temps avec Arina en tant que gardienne, il fallait presque triché pour marquer. Nous avions désigné les meilleurs et les élections touchés à leur fin. Dans les vestiaires avec Arina et Elissabett, nous discutions des matchs à venir.

- On va avoir à faire à Gryffondor. Soupira Arina, en enlevant sa tenue.
- J'espère que notre Elissabett sera capable de battre Harry... Déclarai-je, en mettant mon uniforme.
- Il est si fort que ça ? Nous demanda-t-elle, en enlevant ses gants.
- Depuis qu'il est devenu l'attrapeur de Gryffondor, ils n'ont pratiquement jamais perdu... Renseigna Arina, en mettant son uniforme.
- Donc, il est super fort et tu es notre nouvel espoir ma grande ! Lui Souris-je, en prenant mon sac.

Nous quittions le vestiaire pour nous rendre en salle commune. Je devais d'ailleurs lui parler. Quand nous arrivions dans la salle commune. Je lui pris le bras, nous excusai auprès de Elissabett et l'entraîna dans un endroit calme sous le regard perdu de cette dernière. Elle soupira et elle m'invita dans sa salle personnelle. Un superbe endroit ! Je m'assis sur l'un des canapés et une tasse vola jusqu'à moi. Cette dernière se remplit magiquement d'un liquide marron. De la fumée en sortait et je lançai un regard soupçonneux à ce breuvage.

- C'est du chocolat chaud.. Dans le monde des moldus c'est très prisé par les enfants en pleine croissance. Me dit-elle, en le buvant.
- Du chocolat chaud ? Du chocolat qui se boit ? M'étonnai-je, en prenant la tasse.
- Yep... C'est délicieusement réconfortant et apaisant. Déclara-t-elle, en me faisant un clin d'½il.
- Oh... Dis-je, simplement en goûtant à ce breuvage sucrée à la fois chocolaté et exquis.
- Bon de quoi voulais-tu parler ? S'enquit ma rousse, en sirotant sa tasse.
- Tu es plutôt triste... Ou plutôt tu deviens de plus en plus triste chaque année ! Je sais que c'est à cause d'un certain brun avec une cicatrice sur le front et d'un certain chauve... Déclarai-je, en buvant une autre gorgée de chocolat chaud.
- Tu veux vraiment savoir ? Soupira-t-elle. Combien de fois avait-elle soupiré déjà ? Ah oui... 8 fois...
- Oui.
- Tu te souviens lors de notre quatrième année juste après le tournoi des trois sorciers ? Commença-t-elle, je hochai de la tête. - Voldemort est revenu et il nous a tous convoqué. J'avais ensuite pour but de... Comment dire guider Harry jusqu'à sa prophétie et la lui arracher... Ça ne s'est pas passé comme prévu mais bon.. J'ai essayé de rester dans l'incognito afin qu'on ne me remarque pas... C'était assez compliqué... Me raconta-t-elle d'une voix basse, si basse que je me demandais comment j'avais fait pour l'entendre.
- Et ? Demandai-je, elle me regarda longuement de ses yeux gris peinés. Ah oui... Mince.. Ecoute Arina, si tu veux parler, on peut... Tentai-je, en comprenant son débat intérieur.
- Non ça va... Je vais réussir ma mission et je devrais oublier tout ça... Me coupa-t-elle, d'une petite voix éteinte, les yeux rivés sur son chocolat chaud.
- Tu ne peux pas effacer ces sentiments... Tes sentiments comme ça ! M'exclamai-je, en forçant sur le mot "tes".
- Mais... Couina-t-elle, en me lançant un petit regard brillant de larmes.
- Pas de mais! Je n'ai rien à faire de cette histoire de mission et si ça te fait souffrir, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas abandonner ce truc stupide pour ce chauve sans c½ur et à l'âme disparue ! M'énervai-je, en posant la tasse violemment sur la table.

Elle était au bord d'une crise de larmes. Je ne l'avais jamais vu pleurer. Arina était une personne extrêmement forte malgré sa réserve envers les autres. Elle souriait, riait, s'énervait très peu et pouvait même paraître maussade mais elle ne pleurait jamais ! C'était difficile de la voir si fragile et si déchirée. Je ne savais pas comment ça se passe à l'intérieur de leur histoire de mangemorts et de lutte pour vaincre Harry Potter... Et pour tout dire je n'en avais rien à faire. Je trouvais qu'Harry était un charmant garçon malgré qu'on en voulait à sa vie. Je ne comprenais d'ailleurs pas pourquoi on cherchait à le tuer. Cependant je savais une chose, c'était cruel de demander à une jeune fille amoureuse de tuer celui qu'elle aimait.

À Suivre...